La confiance en l’enfant

On pense trop souvent que l’enfant arrive vide en classe, et que notre rôle est de le remplir de savoirs et de connaissances. Or, pour pratiquer la pédagogie Montessori, on doit au contraire, considérer que l’enfant a tout ce qu’il faut en lui pour apprendre et que le rôle de l’enseignant est de l’aider à connecter les bonnes synapses de son cerveau.

Il ne faut donc pas s’inquiéter lorsque l’on croit qu’un enfant ne fait rien dans la classe, ou qu’il fait quelque chose de trop simple pour lui au lieu de se concentrer sur les apprentissages que l’on considère plus fondamentaux. L’enfant apprend en regardant, en manipulant, il s’entraine, et parfois il a besoin de repos pour pouvoir être plus concentré lors de la compréhension d’une notion difficile… il faut du temps pour apprendre et vous devez être capable de laisser ce temps là à l’enfant.

De plus, l’enfant qui apprend tâtonne, essaie, expérimente, il a donc le droit et presque même le devoir de se tromper, de commettre des erreurs pour pouvoir intégrer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Sur ce long chemin, tel un chercheur, l’enfant à besoin de recevoir toute la confiance de l’adulte dans sa capacité à y arriver. Trop souvent, l’enseignant pressé d’arriver à ses fins, saute des étapes dans le « décortiquement » des notions, perd l’enfant en route et désespère de ne pas le voir réussir. L’enfant ressent cette impatience et cette déception, il perd confiance en lui et n’ose plus essayer.

 

Ayez foi en lui, il se trouvera, à travers la concentration, l’accomplissement de lui-même et le travail. Aidez-le à accéder à ce bonheur .

Comme un enfant apprend à parler ou à marcher tout seul, il saura apprendre beaucoup de choses si vous êtes sereins et confiants en ses capacités.

Vous ne lui avez pas appris à parler ou à marcher, mais vous l’avez encouragé et donné confiance pour oser aller de l’avant, faites pareil avec les autres compétences.

Vous serez beaucoup moins stressé en classe en ayant confiance en les capacités de l’enfant et en l’accompagnant plutôt qu’en voulant bouclé votre programme.

Ce qu’il apprendra sera acquis pour la vie et non pas survolé rapidement pour pouvoir le cocher dans votre programmation!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :